GLavacheMonsieur le Président,

Nous sommes favorable au transfert au niveau métropolitain des actifs de l’OPAC du Rhône. L’OPAC du Rhône est à ce jour le plus gros bailleur social public sur le territoire avec une bonne répartition géographique des logements. En effet aujourd’hui ce sont environ 40 000 logements qui sont gérés par l’OPAC du Rhône sur le territoire métropolitain soit 10 000 de plus que l’OPH Grand Lyon Habitat. Ceci démontre une fois encore que le département du Rhône avait beaucoup investi sur l’ancien territoire du Grand Lyon. Au delà de cette activité de production et de gestion de logements, l’OPAC du Rhône a également une expertise forte dans le domaine de l’aménagement urbain. C’est une véritable spécificité qui illustre la diversité des compétences et l’investissement des salariés de cet office.

Alors que nous devons être dans la recherche de réduction des dépenses de structure et des doublons, permettant une vraie mutualisation alliant savoir faire des personnels et économies d’échelle les élus « UDI et apparentés » sont surpris de la création d’un nouvel OPH pour gérer ces logements.

Est-ce une première étape devant permettre à court ou moyen terme de mutualiser certains services entre les 3 OPH Métropolitains, avant de mettre en place des services communs à ces 3 offices ?

Ces périodes de réorganisation sont des périodes délicates à gérer au niveau des salariés, des périodes anxiogènes. Aussi il nous paraît très important que rapidement une information claire soit donnée à ces agents qui tous les jours œuvrent sur le terrain pour l’amélioration d’un service public qui est aujourd’hui plus que jamais au cœur des préoccupations de nombreux Grand-Lyonnais !

En insistant sur la nécessité de mutualisation, de services communs et probablement de fusion des OPH nous voterons donc ce rapport.

Je vous remercie.

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube