À J-188 de l’échéance de Mme la Ministre des Transports : quel est l’état d’avancement du dossier RER à la Lyonnaise ?

Suite aux annonces d’Élisabeth Borne, Ministre des Transports, Christophe Geourjon a adressé un courrier à Monsieur le Président, ainsi qu’au Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes demandant de travailler « main dans main » afin de construire ensemble un projet de RER à l’échelle de la région urbaine Lyonnaise.

Par ailleurs, lors conseil du 18 mars 2019, le groupe UDI et Apparentés avait présenté le vœu « La désaturation du nœud ferroviaire lyonnais (NFL) doit répondre aux besoins de mobilité des habitants et salariés de la Métropole de Lyon » , un voeux alors voté à l’unanimité par l’ensemble des conseillers métropolitains.

Lors du conseil du 24 juin, Christophe Geourjon a donc voulu savoir quel est l’état d’avancement du dossier RER à la Lyonnaise ?

Monsieur le Président, merci de bien vouloir nous faire un point d’étape sur ce dossier stratégique pour notre territoire et pour la qualité de l’air de notre métropole. Sachant que nous sommes aujourd’hui à J-188 jours de l’échéance fixée par Madame la Ministre.

Réponse de David Kimelfeld

Intervention de Christophe Geourjon

Monsieur le Président, chers collègues,

À l’occasion de l’adoption du compte rendu du conseil du 18 mars, je souhaite vous interroger sur l’état d’avancement du dossier du RER à la Lyonnaise, que j’appelle le REM (Réseau Express Métropolitain).

En effet, le 18 mars 2019 le conseil de la Métropole a adopté à l’unanimité le vœu que j’avais déposé au nom des élus du groupe UDI et apparentés. Ce vœu visait à entreprendre à court terme un travail avec les différentes collectivités de la région urbaine de Lyon, l’objectif étant d’aboutir à moyen terme à la mise en œuvre d’un RER métropolitain.

Depuis le 18 mars, ce dossier bénéficie d’un alignement des planètes assez exceptionnel. En effet, le 28 mai, Madame Élisabeth Borne, Ministre des Transports, a annoncé à Bordeaux que l’État co-financerait à hauteur de 50% les projets de RER Métropolitain. Elle « met sur la table » un budget de 2,6Md€ sur 10 ans, sous réserve que ces projets lui soient adressés avant le 1er janvier 2020.

Cette annonce est historique ! En effet, c’est la 1re fois que l’État Français s’engage à un co-financement de cette ampleur pour améliorer les déplacements du quotidien, hors Île-de-France. C’est ainsi que la Métropole de Bordeaux et la région Nouvelle-Aquitaine espèrent une mise en œuvre du RER métropolitain Bordelais à échéance de 2025.

À la suite de cette déclaration, je vous ai adressé, Monsieur le Président, ainsi qu’au Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes un courrier vous demandant de travailler « main dans main » afin de construire ensemble un projet de RER à l’échelle de la région urbaine Lyonnaise. Ce RER permettant d’améliorer concrètement les déplacements en interne de la Métropole, mais aussi avec les agglomérations voisines : Grenoble, Saint-Étienne, Ambérieux, Roanne, Bourg-en-Bresse et bien plus encore. 

(Vous trouverez, chers collègues, dans vos boites mail copie de ce courrier.)

L’alignement des planètes se poursuit. En effet, le 16 juin, dans le cadre du débat à l’Assemblée nationale de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM), Madame Élisabeth Borne a également indiqué qu’elle sanctuarisait les 400 M€, initialement programmés pour la réalisation de l’A45, pour améliorer les conditions de déplacement entre Lyon et Saint-Étienne. Une partie de cette somme devant être utilisée pour améliorer les dessertes ferroviaires entre Saint-Étienne et Lyon via Givors, puis la rive droite ou gauche du Rhône.

Monsieur le Président, merci de bien vouloir nous faire un point d’étape sur ce dossier stratégique pour notre territoire et pour la qualité de l’air de notre métropole. Sachant que nous sommes aujourd’hui à J-188 jours de l’échéance fixée par Madame la Ministre.

Je vous remercie.

Christophe Geourjon


Conseil de la Métropole de Lyon du 24 juin 2019

Approbation des procès-verbaux des séances publiques des 28 janvier 2019 et 18 mars 2019