L’anneau des Sciences est indispensable à notre agglomération pour assurer sa croissance, son équilibre territorial et le bien-vivre de ses habitants. Ce projet de contournement ouest de la Métropole de Lyon permettrait de boucler le périphérique, cependant après 40 ans de discours ce dossier est encore en étude.

Les élus UDI et Apparentés ont deux inquiétudes à ce sujet :

  • le planning prévisionnel ne sera pas tenu, car nous n’avons pas le financement nécessaire au chantier.
  • le cahier des charges de l’Anneau des Sciences doit intégrer le déclassement de l’A6/A7

Si vous ne communiquez pas à ce sujet, nous en tirerons les conclusions et nous affirmerons haut et fort que vous faites des promesses de gascon. Ça, c’est dit.

Intervention de Denis Broliquier

Monsieur le Président,

A lire ce rapport, l’Anneau des Sciences, non seulement bouge encore, mais il semble même avancer. Les élus UDI et Apparentés s’en réjouissent. Vous le savez, nous avons toujours pensé que cet équipement était indispensable à notre agglomération pour assurer sa croissance, son équilibre territorial et le bien-vivre de ses habitants.

Nous ne comprenons toujours pas d’ailleurs la non-tenue de la promesse faire par plusieurs politiques pendant 3 décennies au sujet de cet équipement qui devrait déjà être en service. Les historiens se pencheront peut-être un jour sur cette question. Mais ce qui nous importe aujourd’hui c’est que ce projet avance dans la durée. Et nous avons deux inquiétudes à ce sujet.

  1. La première et elle est majeure, c’est celle du financement. Nous l’avons déjà dit, mais nous le répétons, le planning prévisionnel ne sera pas tenu, car nous n’avons pas le financement nécessaire au chantier. Nous savons tous que le concessionnaire ne peut pas payer la totalité de la facture, que le financement de l’Etat ne sera pas totalement au rendez-vous, que la Métropole n’aura pas la capacité d’autofinancement suffisante sur un mandat et que l’empreint sera trop lourd pour notre collectivité.

La sagesse aurait voulu qu’on provisionne pour cet équipement dès ce mandat. Ce n’est pas votre choix et à notre avis c’est dommage. Alors au lieu d’avoir des plannings hypothétiques, nous voulons avoir un plan de financement. Dites-nous, dites habitants de la métropole comment vous financerez ce projet.

Si vous ne communiquez pas à ce sujet, nous en tirerons les conclusions et nous affirmerons haut et fort que vous faites des promesses de Gascon. Ça, c’est dit.

  1. La deuxième, et elle a son importance, concerne l’influence du déclassement de l’A6/A7 sur le projet Anneau des Sciences. A notre connaissance, le projet n’as pas varié d’une virgule après la décision ministérielle de déclassement. Pourtant, le cahier des charges de l’Anneau des Sciences doit intégrer cet élément, car il n’est pas neutre. Vous prévoyez que, à l’ouverture du contournement 2014, 50 000 véhicules/jour quitteront Fourvière pour passer par la voirie nouvelle. Attention, ce raisonnement semble accréditer le rôle de contournement de Lyon donné à l’Anneau des Science. Cela ne correspond pas au cahier des charges initial, je vous le rappelle.

A l’UDI, nous ne souhaitons pas ce déplacement de véhicules. Nous voulons une réflexion plus large.

Laissons une part au report modale. Ayons dès maintenant une réflexion à ce sujet.

Bien sûr, nous voterons ce report. Mais nous demandons dès maintenant, la prise en compte des 2 préoccupations que je viens d’exprimer au nom des élus du groupe UDI et Apparentés.

Je vous remercie,

Denis Broliquier


Pour en savoir plus/presse :
Lyon Capitale – Déclassement A6/A7 : un calendrier pour le contournement de Lyon
Lyon Capitale – Lyon : Anneau des Sciences, prolongement ou entêtement ?


Conseil Métropolitain du 22 janvier 2018
Intervention de Denis Broliquier
Dossier n° 2537 : Anneau des sciences – Missions d’assistances à maîtrise d’ouvrage

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube