Madame Maguy Marin chorégraphe de renommée internationale a acheté en 1997 à Sainte Foy lès Lyon une ancienne scierie pour en faire un Centre d’art. Aujourd’hui, ce lieu culturel nécessite la mise aux normes des bâtiments existants et la transformation d’un local de stockage en un plateau de création artistique de 170m2

L’ensemble des bâtiments existants accueille 10 fois par an du public dans des conditions très précaires. La commission de sécurité, lors des visites de sites a émis des réserves quant à l’ouverture de cet espace au public. Ces travaux de mise en conformité doivent être réalisés le plus tôt possible. Ces dépenses concernent la sécurité et non le confort.

Intervention de Bernard Gillet

Monsieur le Président,

Une courte intervention pour vous dire que la Ville de Sainte Foy lès Lyon apporte un soutien total à l’association Ramdam et évidemment à ce rapport relatif à une subvention de 54 000 euros. La mise aux normes des bâtiments existants et la transformation d’un local de stockage en un plateau de création artistique de 170m2 sont nécessaires.

Madame Maguy Marin chorégraphe de renommée internationale a acheté en 1997 à Sainte Foy lès Lyon une ancienne scierie pour en faire un Centre d’art.

Aujourd’hui, l’infrastructure actuelle comporte deux plateaux dédiés à la création : le studio Raymonde Zerdis de 240m² et le studio Roger Acadéro de 80m² ainsi que des m² pour la réception, la restauration et l’administration.

L’ensemble des bâtiments existants accueille 10 fois par an du public dans des conditions très précaires. La commission de sécurité, lors des visites de sites a émis des réserves quant à l’ouverture de cet espace au public. Ces travaux de mise en conformité doivent être réalisés le plus tôt possible. Ces dépenses concernent la sécurité et non le confort.

Madame Maguy Marin et l’association Ramdam prévoient la création d’un plateau supplémentaire Atelier de Création de 170 m² modulable en 2 ou 3 studios.

Ce nouvel espace a pour but de répondre aux objectifs que c’est fixé l’association en accord avec les partenaires institutionnels :

  • L’accueil en résidence en lieu pluridisciplinaire
  • la formation et l’éveil lieu de ressource
  • être un laboratoire et une fabrique de recherche artistique
  • l’aide et le partage d’expériences
  • l’aide à la diffusion et à la mise en réseau
  • encourager et accompagner les synergies artistiques et les recherches interdisciplinaires y compris les sciences et la philosophie
  • être un lieu de frottements entre processus de création et public

Quelques chiffres : en 2016, Ramdam c’est :

  • 660 adhérents à l’association.
  • 1 650 entrées public
  • 14 compagnies reçues dans le cadre de ses résidences
  • et 23 dans le cadre des espaces de travail

Je vous remercie.

Bernard Gillet

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube