La Presqu’île de Lyon est le cœur de la Métropole de Lyon. Sa situation géographique, son patrimoine historique et sa structure commerciale exceptionnelle rendent ce site centrale dans notre Métropole de Lyon. Le cœur presqu’île est un site à la valeur universelle exceptionnelle qui accueille chaque année 11 millions de piétons par an.

Ses espaces publics souvent emblématiques et structurants, contribuent fortement à l’attractivité de la Métropole. Cependant, ceux-ci sont vieillissants et devenus peu conformes à la pluralité et à la densité des usages actuels.

Intervention de Denis Broliquier

Monsieur le Président,

Nous sommes heureux de pouvoir voter – enfin !!! – ces travaux tellement attendus et nécessaires pour l’image et le rayonnement de notre cœur d’agglomération.

Nous avons suffisamment appelé à l’action et défendu la nécessité de ces projets pour nous réjouir aujourd’hui de les voir enfin en voie de réalisation.

Et ce n’est pas la mauvaise volonté, voire le mépris que vous nous avez manifesté, qui gâcheront notre plaisir ! La victoire est trop belle !

Pourtant, les raisons ne manqueraient pas. Absence totale de concertation, rétention d’information à l’égard des élus de l’arrondissement que je conduits mais aussi envers les riverains, vous ne nous avez rien épargné. Sans nouvelles du projet, nous vous avons même imposé un CICA sur le réaménagent de la rue Victor Hugo, partie la plus importante du projet Cœur de presqu’ile sur le 2e arrondissement, pour avoir enfin des informations.

CICA au cours duquel, Monsieur Le Faou, vous avez évoqué tant le projet que la méthode. Vous nous aviez assurés vouloir mieux communiquer avec les élus, les riverains, les commerçants, les associations…
Mais depuis novembre dernier, rien n’a changé en tout cas envers les élus. Concertation : Zéro. Information : zéro malgré nos demandes. Jusqu’à cette convocation, le 22 mars, 2 heures avant la conférence de presse de présentation du projet Cœur de presqu’île à laquelle, d’ailleurs, les maires d’arrondissement concernés n’étaient même pas invités. Vous ne pouvez pas ainsi siffler les élus d’arrondissement à votre guise, 2 heures avant une conférence de presse pour pouvoir dire après que vous les avez été informés. Et je ne parle pas du fait que les commerçants soient informés avant les élus d’arrondissement. Nous ne comptons même plus le nombre de document que vous avez opportunément « omis » de nous transmettre. Quant au mot co-construction, il ne fait visiblement pas partie de votre vocabulaire…

Dans votre esprit, sur l’échelle des priorités d’information, les élus d’arrondissement arrivent donc après les journalistes, après les commerçants, après les associations d’intérêt local, parfois même après les habitants… L’autre jour Monsieur Le Faou, vous me répondiez que je n’avais pas de raison de me plaindre.

Que votre majorité avait la double souveraineté d’agir comme elle l’entendait.
– La souveraineté de lever l’impôt d’abord – cela les Lyonnais s’en sont bien aperçus !
– et la souveraineté démocratique. Mais visiblement une démocratie à géométrie variable. Une démocratie ou le suffrage universel direct ne compte visiblement pas quand il ne vous est pas favorable…

Et bien voyez-vous, tout cela n’entame ni notre détermination à travailler, ni notre satisfaction de voir avancer ce projet pour lequel nous nous sommes tant battus ! Car ce n’était pas votre projet. Vous ne l’aviez même pas inscrit dans votre première PPI. Mais face à la pression que nous avons portée, accompagnés en cela par nombre d’acteurs locaux, vous avez finalement cédé.

Alors oui, aujourd’hui, nous savourons cette si belle victoire collective au service de notre métropole ! Certes le projet n’est pas aussi ambitieux que nous l’aurions souhaité. En témoigne le budget global assez modeste vu le nombre de chantiers annoncé. On se demande d’ailleurs comment il va suffire mais là c’est à vous de gérer en garantissant des travaux de qualité à laquelle nous serons très attentifs.

Sur le fond, vous avez annoncé les grandes lignes de ce cœur de presqu’île, dans l’ensemble très minéral. Songez quand même que de la place des Terreaux à la rue Victor Hugo, en passant par Pradel, Comédie, Joseph Serlin, et la rue de la République, sur tous ces espaces aucune végétalisation supplémentaire n’est prévue d’ici 2020. D’où, sans doute, votre idée de concentrer la végétalisation sur les rues adjacentes de la rue Victor Hugo. Nous sommes bien sûr toujours favorables à apporter ombre, fraicheur et chlorophylle à notre cœur d’agglomération. Mais encore faut-il en vérifier la faisabilité. Avez-vous fait des études de fonctions et d’usages sur ces portions de rues ? Terrasses, livraisons, stationnement, nuisances sonores, luminosité,… avez-vous étudié l’impact de votre choix, qui semble déjà arrêté – sur le fonctionnement du quartier ? Une concertation est-elle prévue ?

Ces questions méritent de vraies réponses que nous pensions avoir lors de notre entretien avec vous Monsieur le Faou en début de semaine. Mais la seule vraie information que nous avons obtenue visiblement involontairement… est qu’une réunion publique était prévue le 23 mai. Si vous aviez pris la peine de me consulter, je vous aurais aussitôt dit que je n’étais pas disponible le 23 mai. Lors de notre échange toujours, vous nous avez promis que nous nous reverrions pour évoquer toutes ces questions avant leur présentation au public mais aucune date n’a été fixée. Et les documents que vous deviez nous adresser ne nous sont évidemment toujours pas parvenus. Alors aujourd’hui, Monsieur le Vice-Président, dispensez-nous d’un Nième discours d’intention et apportez-nous enfin de vraies réponses puisque tout semble déjà bien arrêtées. Ce sera déjà un progrès considérable !

Je vous remercie.

Denis Broliquier


Conseil Métropolitain du 27 avril 2018
Intervention de Denis Broliquier
Dossier nº2018-2773 : Lyon 1er, Lyon 2° – Cœur Presqu’île – Individualisation complémentaire d’autorisation de programme


En savoir plus : 

« Silence radio » de la gouvernance sur le projet Cœur Presqu’île

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube