Déclassement de l’autoroute A6/A7 : quand passerez-vous en mode opérationnel ?

Le déclassement de l’autoroute A6/A7 entre Limonest et Pierre-Bénite est un des dossiers principaux de ce mandat à la Métropole de Lyon. Les enjeux sont nombreux : écologique, cadre de vie, déplacements et voirie,…

Au 1er novembre prochain, le fonctionnement tronçon déclassé, de Limonest/Ecully à Pierre-Bénite, reviendra à la seule Métropole, c’est l’objet de ces délibérations mises au votes aujourd’hui.

Annoncé pour 2028, nous savons pourtant tous que rien de significatif n’arrivera avant 2028 voire 2030. C’est trop long, bien trop long.

Intervention de Denis Broliquier 

Monsieur le Président,

Nous profitons de ces délibérations pour vous interpeller une nouvelle fois sur le calendrier d’action de la requalification en boulevard urbain de l’A6/A7.

Au 1er novembre prochain, le fonctionnement tronçon déclassé, de Limonest/Ecully à Pierre-Bénite, reviendra à la seule Métropole. Cela va représenter un travail complexe et un coût important. C’est une nouvelle charge lourde, mais c’est le prix à payer pour avancer vers la requalification. Nous en convenons sans réserve.

A partir du 1er novembre donc, la Métropole aura la quasi maîtrise complète du projet « déclassement ». Cette maîtrise, conjuguée à une véritable volonté politique, devrait permettre d’avancer concrètement. Reste la question du calendrier fixé en son temps par Gérard Collomb et qui à notre sens, doit être revu. Annoncé pour 2028, nous savons pourtant tous que rien de significatif n’arrivera avant 2028 voire 2030. C’est trop long, bien trop long.

Car deux questions de taille  restent en suspens :

La première, concerne la problématique du tunnel de Fourvière que vous abordez essentiellement par le prisme du transit. Transit qui ne représente pourtant même pas 20% du trafic. S’il faut effectivement détourner ce flux du centre-ville, que faites-vous donc des 80% restants ? Ce sont pourtant eux qui polluent prioritairement la vie et la santé de milliers de riverains de Limonest/Ecully à Pierre-Bénite.

C’est tout l’enjeu de ma deuxième question : quand passerez-vous en mode opérationnel ? Il est urgent d’améliorer le cadre de vie des habitants de la Métropole, et ce, avant 2030 ! Pour cela, il faut des moyens juridiques et financiers. D’où la double demande des élus UDI :

  • Il faut d’une part ré-ouvrir la PPI pour doter ce projet de moyens nécessaires aux premières avancées. L’actuelle PPI ne tient en effet pas compte de ce projet de déclassement. Vous n’allez pas, nous n’allons pas, passer les 2 ans ½  restants du mandat à attendre les bras croisés.
  • D’autre part, nous vous demandons de ré-ouvrir le PDU afin d’y inscrire les bases de ce déclassement pour avancer plus vite. 

Ces décisions ne dépendent que de vous. Ne pas les prendre serait le signe d’un manque de volonté politique sur ce dossier. Ce n’est plus qu’une question de volonté politique. 

Et de moyens me direz-vous ? Les moyens se trouvent toujours lorsque la volonté est là. Cela se fera sans doute au détriment d’autres projets. Mais nous parlons ici de santé publique et de développement durable. Nous parlons d’un projet d’intérêt vital au sens propre du terme pour notre Métropole. Alors il mérite ce choix courageux.

En son temps, Gérard Collomb a obtenu la décision du déclassement et planifier la requalification à l’échéance 2030. Depuis, une page s’est tournée. A vous désormais de prendre la main pour accélérer les procédures. Les élus locaux et riverains de cet axe routier comptent sur vous.

Je vous remercie,

Denis Broliquier


Dossier n° 2017-2095 à 2097 : Déclassement des autoroutes A6 et A7 entre Limonest et Pierre Bénite
Intervention de Denis Broliquier

[Dossier] Le déclassement de l’autoroute A6/A7

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube