Monsieur le Président,

Cette délibération et la convention annexe actent la relocalisation de l’internat La Farge, Rue Chazière dans le 4ème arrondissement, en lieu et place de l’ancien Internat Favre pour la rentrée 2016.

L’internat La Farge accueil des enfants mineurs, scolarisés en primaire et au collège, en difficultés sociales et familiales, et bénéficiant pour une majorité d’entre eux de mesures éducatives, de l’aide sociale à l’enfance, administrative ou judiciaire en milieu ouvert.

La majorité de ces enfants sont originaires de la Métropole. Aussi cette relocalisation est pour nous positive car elle permettra, quand cela est possible, de préserver les liens familiaux.

La question n’est pas là !

Lorsque le Maire de Lyon a décidé de fermer l’internat municipal Favre l’an dernier, nous avions dit, je cite, : « c’est avec la métropole qu’une solution pérenne doit être trouvée ».

Pourquoi n’avez vous pas mis en œuvre une phase de transition entre la fermeture de l’ancien internat Favre et le nouvel internat Chazière, qui devrait ouvrir à la rentrée 2016 ?

Au lieu de cela, vous avez suscité l’incompréhension et même l’indignation de citoyens, élus, syndicats, enseignants, anciens pensionnaires, familles et professionnels face à une décision brutale et unilatérale.

Vous avez laissé pourrir la situation pendant un an.

Vous avez laissé des enfants, des familles et le personnel dans la difficulté.

Encore une fois, vous avez agi seul, comme d’habitude…

Au final, quelle gestion affligeante ! Cette gestion a généré beaucoup d’angoisse et de stress pour les enfants qui étaient accueillis à l’internat Favre, des enfants qui pour certains sont d’une grande fragilité. Dans le domaine du social et de l’insertion, encore plus qu’ailleurs, il convient d’anticiper et d’accompagner le changement !

Je vous remercie,

Denis Broliquier 

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube