La création de la Métropole a permis une action publique complète et cohérente dans tout notre territoire

Le lundi 8 juin s’est tenu le dernier conseil de la Métropole de Lyon en visioconférence. Christophe Geourjon est intervenu en début de conseil pour faire un rapide bilan de la mandature 2014/2020.

Intervention de Christophe Geourjon

Monsieur le Président, mes chers collègues

Ce conseil est le dernier conseil de la mandature 2014/2020. Je voudrais remercier l’ensemble des agents de la Métropole qui ont alimenté nos réflexions et qui ont traduit en réalisation les décisions du conseil.

Cette fin de mandat restera marquée historiquement par cette crise sanitaire sans précédent. Les temps qui arrivent ne seront pas simples et l’action de la métropole devra répondre à des enjeux importants tant économiques que sociaux.

Une mandature qui a vu la création de la Métropole le 1er janvier 2015. La création de la Métropole a permis une action publique complète et cohérente dans tout notre territoire, grâce à la combinaison des compétences du conseil général et de la COURLY, grâce aux compétences transversales économiques et sociales.

Les élus du groupe UDI et apparentés ont toujours été favorables à la création de la Métropole de Lyon. Une création qui est le fruit d’un partenariat, au-delà des clivages partisans et des étiquettes politiques, un projet porté conjointement par Gérard COLLOMB et Michel MERCIER.

Le rôle qu’a su jouer la Métropole dans la gestion de la crise sanitaire a démontré la pertinence de rassembler dans une même collectivité le social, la solidarité, l’éducation et l’économie.

Au-delà, grâce à la transversalité de cette nouvelle organisation, la collectivité a réussi à absorber le choc financier de l’augmentation des dépenses de l’action sociale et solidaire, et ce sans augmenter la fiscalité. L’enjeu sera encore plus important dans les jours à venir post-Covid-19. La prochaine équipe Métropolitaine, qui sera élue dès le 28 juin, devra coconstruire avec les habitants de notre territoire une Métropole durable, qui préserve le climat et améliore notre qualité de vie. Une métropole dynamique, où l’économie demeure solide et capable de financer les enjeux de demain. Une métropole ambitieuse, qui sait créer des emplois, et redistribuer efficacement pour le bien être de toutes et tous. Une métropole plus sûre, qui protège ses habitants. Une métropole plus humaine, qui accompagne au quotidien les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, mais aussi les plus jeunes qui commencent leur scolarité, puis ceux qui entrent sur le marché de l’emploi ou de l’apprentissage. 

Pour l’avenir, le travail partenarial entre la Métropole, les communes et l’État devra être encore plus forts. Pour assurer un fonctionnement optimal, il conviendra de déconcentrer les services métropolitains dans les territoires. A l’image du Comité Métropolitain de Relance que vous avez mis en place, Monsieur le Président, il conviendra également de renforcer les liens avec les acteurs économiques, associatifs et plus généralement avec chaque citoyen.

Je vous remercie.

Christophe Geourjon


Conseil de la Métropole du 8 juin 2020

Intervention de Christophe Geourjon