Intervention publique de Christophe Geourjon – Conseil Métropolitain du 23 février 2015

Monsieur le Président.C.Geourjon

 

Vous nous proposez dans cette délibération de désigner des représentants de La Métropole au Conseil d’administration de la régie personnalisée des Nuits de Fourvière.

L’impact de ce festival impulsé par Jean-Jacques Pignard, vice-président du Conseil Général du Rhône n’est plus à démontrer. L’an dernier il a ainsi accueilli plus de 135 000 spectateurs. Il contribue au rayonnement de notre territoire bien au-delà des limites de notre Métropole ou de notre région.

A Lyon, mais dans le 7ème arrondissement cette fois, nous avons la chance d’avoir un autre établissement culturel qui lui aussi fait rayonner notre Métropole. Je veux parler de la Halle Tony Garnier. L’an dernier cet établissement culturel et évènementiel a accueilli 600 000 spectateurs et visiteurs.

La complémentarité d’activité est évidente, elle est complétée par une complémentarité temporelle. En effet la Halle Tony Garnier n’accueille pas de spectacles ou d’évènements entre fin juin et début septembre, période ou les Nuits de Fourvière illuminent Lyon.

Les élus UDI souhaitent donc que soit rapidement étudié un rapprochement entre les établissements Halle Tony Garnier et Nuits de Fourvière. Il y a la une réelle complémentarité et la possibilité de faire de la Métropole une étape internationale incontournable aussi bien sur le plan culturel qu’évènementiel.

Ce nouvel établissement pourrait également prendre en charge le développement sur la scène culturelle et événementielle du Stade de Gerland qui va prochainement être délaissé par l’Olympique Lyonnais. Cette activité évènementielle étant complémentaire de la vocation sportive de cet enceinte.

Je sais que vous avez à cœur, Monsieur le Président, de défendre le rayonnement culturel de notre Métropole, alors donnons-nous les moyens de la faire rayonner jusqu’au bout de la nuit.

Je vous remercie.

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube