CG_reunionIntervention publique de Christophe Geourjon – Conseil Communautaire du 10 Juillet 2014.

Monsieur le Président.

Les élus « UDI et apparentés » sont convaincu de l’importance économique mais aussi en terme de rayonnement et d’éducation des outils numériques. Aujourd’hui le numérique est omniprésent dans notre vie mais aussi dans notre ville : nouveaux services en mobilité, espace publics interactifs, ouverture des données publiques, enseignement, information, habitants connectés …

 Nous soutenons donc sans réserve l’adhésion du Grand Lyon à cette fondation qui est un lieu de réflexion et de mise en réseau au niveau européen.

Comme vous, nous souhaitons promouvoir la place de notre métropole dans le jeu international de l’innovation et de l’économie numérique. C’est un enjeu majeur pour développer de la croissance, des emplois durables, à haute valeur ajouté et soutenir une activité économique étroite associée à nos centres de recherche et d’innovation.

 Aussi la candidature de notre agglomération au label « Métropole French Tech » est une bonne chose. Ce label a pour objectif de réunir et de mobiliser dans différentes villes française les acteurs du numérique et de favoriser le développement de start-up dans ce domaine. Au total c’est une enveloppe de 200 millions d’euro qui sera investi par l’état dans le cadre du programme d’investissement d’avenir. La décision devrait être rendue le 16 septembre prochain.

 Notre groupe s’étonne par contre de la place accordée à nos partenaires du pôle métropolitain pour cette labellisation. En effet, par voie de presse, nous apprenons que si le Grand Lyon accède à cette belle distinction et chacun dans cet hémicycle pourra alors s’en féliciter ; nous pourrions développer a posteriori un partenariat avec Saint Etienne qui a présenté de son coté un projet concurrent.

 Monsieur le Président, depuis des mois vous nous vantez les mérites et l’efficacité de la coopération inter-agglomération portée par le pôle métropolitain que vous présidez. L’économie est un des 4 axes de travail de ce pôle.

 Nous regrettons que la réponse à cet appel d’offre n’ait pas été pensée à l’échelle métropolitaine. Le numérique pouvant, par définition, se structurer en réseau autour des acteurs privés et publics Lyonnais et Stéphanois. Notre candidature en serait sortie renforcée.

 

Oui Monsieur le Président, la vocation du Pôle Métropolitain de Lyon est d’être un catalyseur de l’innovation et de la croissance du territoire et ne doit pas relever du simple symbole ainsi que vous le dépeignez dans les médias.


Je vous remercie.

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube