CGe - copieLors du conseil de la Métropole du 2 novembre, Christophe Geourjon a tenu à rappeler l’importance des enjeux encoururent par la privatisation de l’aéroport de Saint Exupéry, dont le cahier des charges sera très bientôt définie. 

Monsieur le Président,

La désignation de représentant de la Métropole de Lyon au sein de la commission consultative économique de l’aérodrome Métropolitain de Bron et de l’aérodrome Départemental de Saint Exupéry n’appelle pas de remarques de notre part.

Cependant, nous souhaiterions avoir des précisions de votre part, Monsieur le Président, concernant la privatisation de l’aéroport de St Exupéry. En effet, le développement de cet aéroport est crucial pour l’attractivité et le développement économique de la Métropole de Lyon.

Aussi, nous souhaitons que la privatisation de notre aéroport ne soit pas une opération purement financière de la part de l’État, mais bien l’occasion de choisir un modèle de développement économique et industriel pour cet équipement qui joue un rôle important dans le rayonnement de notre Métropole.

Par ailleurs, nous avons appris en commission que le gouvernement avait demandé aux collectivités locales de contribuer au cahier des charges. Monsieur le Président pouvez-vous nous indiquer votre contribution à la rédaction de ce cahier des charges ? Avez-vous par ailleurs connaissance du calendrier actualisé de cette privatisation ?

Le développement de l’aéroport est conditionné par des liaisons de transport en commun fiables et rapides avec Lyon, mais aussi avec les autres villes de la région et à des conditions tarifaires acceptables.

Il y a là un enjeu d’aménagement du territoire de l’aire urbaine Lyonnaise. Les élus du groupe UDI souhaitent que le cahier des charges en cours de finalisation intègre une participation financière de l’aéroport à l’amélioration de ces liaisons. Cette demande reprend nos propositions faites lors du conseil de la Métropole du 11 mai 2015.

Au-delà du cahier des charges, les élus du groupe UDI estiment que les collectivités locales (Métropole de Lyon et région Rhône-Alpes-Auvergne) ainsi que les représentants des milieux économiques doivent jouer un rôle déterminant dans le choix du futur propriétaire de notre aéroport. Pour ce faire, nous proposons qu’une commission mixte réunissant des élus Métropolitains, régionaux ainsi que des représentants des milieux économiques, auditionne l’ensemble des candidats à la reprise.

Nous avons eu l’occasion de faire ces propositions à Emmanuel Macron dans un courrier à date du 2 octobre 2015

Je vous remercie

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube