La réalisation de l’anneau des sciences doit être LA priorité de La Métropole de Lyon

Monsieur le Président. Mes Chers collègues,Yves-Marie-UHLRICH

 

La question de l’achèvement de notre périphérique constitue un élément déterminant au développement économique de notre Métropole et aux déplacements quotidiens de dizaines de milliers d’habitants de l’agglomération.

En effet, notre agglomération souffre depuis de nombreuses années d’un réseau autoroutier inadapté qui combine des flux locaux, nationaux et internationaux.

Située au carrefour de l’Europe, et sur l’axe Nord-Sud de notre réseau national, notre agglomération est saturée. Aujourd’hui, ce sont près de 115.000 véhicules qui sont comptabilisés chaque jour sous le tunnel de Fourvière et sur l’axe A6-A7 qui servent de bouclage au boulevard périphérique.

Monsieur le Président, cette situation n’est pas à la hauteur de l’ambition que nous portons pour notre territoire. Plus précisément pour la Métropole de Lyon que nous souhaitons ériger parmi l’une des plus grandes métropoles européennes.

Depuis de nombreuses années, tous les élus locaux s’accordent sur l’impérieuse nécessité de doter notre territoire d’un réseau de voiries cohérent avec sa taille et ses ambitions de rayonnement.

A ce titre, les études, débats et projets pour réaliser le bouclage de notre boulevard périphérique ne manquent pas. Depuis plus de 30 ans, la question est posée… et force est de constater que nous risquons d’attendre encore quelques années avant de voir les premiers coups de pioche.

Après le lancement des études d’opportunité, la saisine de la Commission Nationale du Débat Public et le démarrage des études d’approfondissement, le tracé d’Anneau des Sciences est aujourd’hui arrêté et ses quatre grands objectifs ont été fixés :

  • Soulager les territoires de l’Ouest et du centre de l’agglomération
  • Améliorer l’accessibilité de l’Ouest
  • Relier les territoires
  • Contribuer au développement des sites propres

Pour Écully, le projet Anneau des Sciences est crucial à double titre :

  • D’abord, parce qu’il prévoit la couverture du Boulevard du Valvert qui isole depuis 1997  Écully de sa gare – Écully la Demi-Lune. Ce projet permettrait enfin d’établir une liaison par modes doux et transports en commun entre le centre d’Écully et le cœur de l’agglomération.
  • D’autre part, la réalisation de ce bouclage périphérique est intrinsèquement liée au déclassement de l’autoroute A6 qui coupe la commune en deux depuis 1971. Ainsi, la transformation de l’autoroute en simple boulevard urbain autoriserait le développement de transports en commun en site propre reliant le Métro Gorge de Loup à Porte de Lyon et la réalisation de gares intermédiaires. Il permettrait en outre d’envisager la réalisation de dispositifs de franchissement et de couverture partielle pour réduire les nuisances au droit des zones les plus densément habitées. Je pense ici plus particulièrement au quartier des Sources – Pérollier, au secteur Chalin ainsi qu’au centre d’Écully.

Je tiens à profiter de l’occasion qui m’est offerte pour rappeler que les communes de l’Ouest lyonnais sont restées trop longtemps à l’écart du développement des transports en commun.

Monsieur le Président, depuis plus de 30 ans, notre agglomération s’est focalisée sur son développement Est. L’Anneau des Sciences constitue une opportunité exceptionnelle de rééquilibrer notre territoire et ainsi d’offrir un réseau de voirie cohérent et homogène.

Depuis 15 ans le Grand Lyon a voté des dizaines de rapports devant permettre la réalisation du TOP renommé Anneau des sciences. Mais à ce jour rien de concret, pas même un calendrier précis. Avec la création de La Métropole de Lyon vous êtes, Monsieur le Président, le seul décisionnaire pour lancer rapidement ce projet.

Le groupe UDI votera donc en faveur de cette délibération et  compte sur votre détermination pour faire avancer rapidement ce projet indispensable au développement et au rayonnement de notre agglomération.

Je vous remercie.