Christophe Geourjon s’exprime au sujet de la restauration scolaire des collèges, en demandant la valorisation des productions locales avec le développement du circuit court, la priorité des produits bio qui soutiendra la production agricole également locale, et la lutte contre le gaspillage dans les restaurants scolaires. 

Christophe Geourjon intervention

Monsieur le Président,

Notre groupe approuve ces prolongations des contrats de DSP pour la restauration scolaire des collèges jusqu’au 31 août 2018.

Cependant, nous souhaitons que ce temps permette de travailler efficacement sur ce dossier important qu’est la restauration scolaire des collèges.

  • Dans ce contexte, les élus UDI souhaitent rappeler quelques objectifs auxquels nous sommes attachés :
  • Ce dossier ne doit pas être géré uniquement avec des considérations financières. En effet, regrouper le marché de la restauration scolaire de l’ensemble des collèges en DSP dans un seul et unique appel d’offres est probablement plus efficace sur un plan financier, mais certainement pas le plus pertinent sur un plan qualitatif.  De plus, l’effet volume risque de pénaliser les PME de la région Lyonnaise. Il est aussi de la responsabilité d’une collectivité locale de soutenir l’écosystème entrepreunarial.
  • Nous souhaitons que dans les futurs appels d’offres les objectifs d’utilisation de produits bios et le recours aux circuits courts soient élevés. Là aussi, les collectivités locales ont la responsabilité de favoriser le développement de cette filière responsable. La force d’achat de la restauration collective doit permettre de structurer dans la durée cette offre qui est déjà importante. C’est aussi un moyen de soutenir notre agriculture.
  • Enfin, les élus UDI souhaitent que soient intégrés dans le cahier des charges des objectifs en terme de lutte contre le gaspillage alimentaire. Cela passe par une implication du personnel et un accompagnement des élèves. De la même manière, les futurs gestionnaires devront mettre en place un tri des déchets avec notamment une filière de compostage.

Je vous remercie

Christophe Geourjon

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube