Le dispositif  ULIS est un dispositif qui permet la mise en œuvre de projets personnalisés de scolarisation, chaque élève scolarisé au titre des ULIS bénéficiant, selon ses possibilités, de temps de scolarisation dans une classe de l’établissement concerné.

L’enseignant coordonnateur chargé d’un ULIS est un enseignant supplémentaire, qui fait partie de l’équipe pédagogique de l’établissement  et organise le travail des élèves en situation de handicap en lien avec les enseignants.

Intervention de Laurence Croizier

Monsieur le Président,

Ces 2 délibérations me permettent de revenir sur l’intégration des enfants en situation de handicap dans les établissements scolaires de la Métropole, les collèges.

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées pose comme principe une meilleure intégration dans le milieu ordinaire aux personnes en situation de handicap. 

Dans ce cadre, je me suis réjouie vraiment de l’ouverture, enfin, d’un dispositif ULIS pour le collège Vendôme à destination des enfants présentant des troubles de la famille des « DYS »

Le dispositif  ULIS, je le rappelle, est un dispositif qui permet la mise en œuvre de projets personnalisés de scolarisation, chaque élève scolarisé au titre des ULIS bénéficiant, selon ses possibilités, de temps de scolarisation dans une classe de l’établissement concerné.

L’enseignant coordonnateur chargé d’un ULIS est un enseignant supplémentaire, qui fait partie de l’équipe pédagogique de l’établissement  et organise le travail des élèves en situation de handicap en lien avec les enseignants.

Ces éléments nous ont été présentés lors du dernier Conseil d’Administration du collège Vendôme.

Lors des 2 derniers conseils de la Métropole, Monsieur le Président, je vous ai interpelé sur le dossier du collège Vendôme, en vous indiquant que la mise en place d’une cantine sur le site annexe où sont installées uniquement des classes de 6ème et non sur le site principal occultait totalement toutes les difficultés techniques, pédagogiques et financières actuellement rencontrées. 

Une nouvelle preuve aujourd’hui : le dispositif ULIS ne pourra pas être mis en place pour les classes de 6ème l’an prochain à cause de l’existence et de l’éloignement de 2 sites distincts, un site principal pour les classes de 5ème, 4ème et 3ème et un site annexe pour les 6ème. Il ne le sera que pour les classes de la 5ème à la 3ème.

Plus tard, il faudra trouver comment résoudre la problématique de transport et d’accompagnement de ces enfants. Et même si là encore, des dépenses supplémentaires de personnel sont possibles, les 2 sites limiteront forcément la gestion du dispositif et l’intégration des enfants porteur de handicap dans le milieu scolaire.

Je rappelle par ailleurs que les bâtiments des 6è ne sont pas accessibles PMR…

Tous ces « détails » – qui n’en sont pas -, Monsieur le Président, sont des éléments que Monsieur le Maire du 6ème et moi-même aurions eu beaucoup de plaisir à vous présenter très rapidement.

Mais nos messages, malgré vos engagements en séance par 2 reprises, n’aboutissent pas… (et j’ai noté que monsieur le Maire de Lyon indiquait que pour concerter il faut être deux) 

Allons nous vraiment rater une opportunité qui ne se représentera pas car la mise en place de cette cantine sur le bâtiment des classes de 6ème scelle définitivement l’avenir des 2 sites ?

J’espère que nous allons enfin pour en parler ensemble. 

Je vous remercie, 

Laurence Croizier


Conseil Métropolitain du 27 avril 2018
Intervention de Laurence Croizier
Dossier n° 2018-2722/2723 : Transport par véhicule des élèves et étudiants handicapés de leur domicile à leur établissement scolaire 


En savoir plus : 

Collège Vendôme : notre ténacité sur ce dossier n’est emprunt que du souci de ne pas rater une opportunité d’optimiser le fonctionnement d’un collège

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube