Yves-Marie-UHLRICHIntervention publique  d’Yves-Marie Uhlrich – Conseil Communautaire du 23 Juin 2014.

Monsieur le Président.

Avec un habillage verbal dont les ministres excellent, le gouvernement vient de mettre en application ce qui était voté depuis plusieurs mois, la sortie de neuf communes du Rhône du dispositif de politique de la ville.

Pour Ecully, c’est tout un quartier, les Sources-Pérollier, qui est abandonné par l’Etat soit 1073 logements sociaux, 2 500 habitants, 14 % de la population éculloise .

La politique de la ville a pour ambition de réduire les inégalités sociales et les écarts de développement dans les quartiers défavorisés. C’est pourquoi ce quartier avait été classé en 2000 en catégorie 3 – quartier où les actions à mettre en œuvre relèvent d’avantage de la prévention – avec les raisons suivantes :

 

  • La proximité immédiate de la Duchère ;
  • La forte concentration de logements sociaux
  • La fracture urbaine à cause de l’autoroute A 6

 

Les indicateurs sociaux de ce quartier sont parlants :

 

  • 23 % des ménages sont sous le seuil de pauvreté et disposent de moins de 8 000 € par an.
  • 10 % des ménages disposent moins de 5 510 € par an.
  • 46% de jeunes de 15 à 25 ans non scolarisés sont sans diplôme

 

Aujourd’hui le quartier Sources-Pérollier présente des signes de fragilité : détérioration des liens sociaux, augmentation du nombre de personnes en grande difficulté, développement des incivilités et montée du communautarisme.

 

Demain des actions sociales vont disparaître car le financement du poste de chef de projet ville ne bénéficiera plus des 10 000 € de la part du Grand Lyon.

Le Centre social va perdre 27 500 euros, deux  postes d’animateurs sportifs vont disparaître, beaucoup d’autres actions ne seront plus possibles.

 

Cette décision gouvernementale irresponsable est une véritable discrimination vis-à-vis de populations très proches géographiquement – la Duchère et le Quartier Sources-Pérollier- qui ont appris à se connaître et à partager leur bassin de vie pour progressivement mieux se comprendre.

Est-ce que la « veille active » dans le cadre du futur contrat de ville d’agglomération compensera cela ?

Est-ce que ce quartier sera inscrit dans le cadre du futur contrat de ville d’agglomération ?

Des moyens financiers spécifiques seront-ils alloués notamment de la part de la Métropole et de la Région ?

Une chose est sûre, face à cette grave erreur gouvernementale, les collectivités locales devront, ensemble, faire preuve d’une meilleure responsabilité.

 

C’est ce que les habitants du quartier des Sources-Pérollier attendent car il y a encore beaucoup à faire.

 

Je vous remercie.

 

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube