Dans les semaines à venir la SASP LOU Rugby va démarrer un projet de construction dénommé « Les jardins du LOU ». Un ensemble immobilier implanté au nord du stade en bordure de l’avenue Tony Garnier sera dédié à l’activité tertiaire.

L’objectif du bail emphytéotique entre la ville de Lyon et la SASP LOU Rugby est que ces droits à construire génèrent suffisamment de revenus pour le développement de la SASP LOU Rugby.

Dans ces conditions, il paraît souhaitable que très rapidement nous cessions de subventionner la SASP LOU Rugby et reventilions ce budget vers la troisième strate que sont les clubs amateurs de bassin de vie.

Intervention de Bernard Gillet

Monsieur le Président, Mes chers collègues,

Notre intervention porte sur l’ensemble des rapports rattachés à l’attribution de subventions aux centres de formation des clubs sportifs professionnels.

Nous tenons tout d’abord à remercier le vice-président Guy Barral pour l’audit du 8 décembre qui a permis aux différents intervenants de répondre à nos questions concernant le fonctionnement et les spécificités de ces centres de formation.

La clef d’entrée pour pouvoir prétendre à une subvention entre les trois strates retenues: clubs professionnels, clubs amateurs de haut niveau et clubs de bassin de vie, nous semble être les bons niveaux d’interventions.

Les critères retenus pour accéder à ses trois échelons sont maintenant bien définis et les montées et descentes des clubs selon leurs résultats sportifs bien maîtrisées.

Les variations de montant que nous nous apprêtons à voter sont justifiées et nous ont été présentées en commission du 8 mars par les services.

Il y a trois ans, nous votions encore une subvention au centre de formation de l’OL. L’arrivée de ce club au Stade des Lumières, les multiples conventions financières passées entre le club et la Métropole, le nouveau statut juridique du club, le nouvel équilibre financier de l’OL ont fait que cette subvention a été supprimée. Ce qui est une bonne décision.

Or, dans les semaines à venir la SASP LOU Rugby va démarrer un projet de construction dénommé « Les jardins du LOU ». Cet ensemble immobilier implanté au nord du stade en bordure de l’avenue Tony Garnier sera dédié à l’activité tertiaire. Conçu par AIA Architecte, il sera composé de 6 bâtiments représentant 28 000 m² de surface de plancher projetés en bandes parallèles nord sud. Les hauteurs de ces îlots allant de R+2 à R+4, auront une percée visuelle sur le stade. Un parking en sous-sol desservira l’ensemble de l’opération.

L’objectif du bail emphytéotique entre la ville de Lyon et la SASP LOU Rugby est que ces droits à construire génèrent suffisamment de revenus pour le développement de la SASP LOU Rugby. Dans ces conditions, il paraît souhaitable que très rapidement nous cessions de subventionner la SASP LOU Rugby et reventilions ce budget vers la troisième strate que sont les clubs amateurs de bassin de vie.

C’est bien à ce niveau que se construit une politique sportive, c’est bien à cet échelon que les vrais valeurs du sport : le respect de la règle, la joie de la victoire l’acceptation de la défaite, le mieux vivre ensemble, l’insertion, la santé, sont mises en valeur.

Je vous remercie.

 Bernard Gillet


Conseil Métropolitain du 16 mars 2018
Intervention de Bernard Gillet
Dossier n° 2017-2639 : Attribution d’une subvention à (SASP) LOU Rugby  pour la saison 2017-2018

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube