B.GilletMonsieur le Président.

Mon intervention concerne les cinq délibérations relatives aux subventions des centres de formations ayant une mission d’intérêt général sur notre territoire métropolitain. Ces rapports sont récurrents depuis 2005 et provoquent quelques réactions de notre part.

Tout d’abord sur la forme, nous avions depuis plusieurs années l’habitude d’auditionner   les dirigeants de ces cinq clubs sportifs. Cette réunion annuelle mise en place par le Vice Président Guy BARRAL était plébiscitée par l’ensemble des participants et nous pouvions avoir toutes les données pour forger notre décision.

Cette réunion a aujourd’hui disparu.

Quelle en est la raison ? Va t’elle de nouveau être mise  en place ? Nous le souhaitons vivement.

Sur le fond, plusieurs questions doivent être posées :

Quel est le seuil planché du haut niveau ? Pour nous c’est la pro B, il   faut donc revoir notre position, car des clubs non villeurbannais ou lyonnais seraient éligibles à cette aide.

Ces centres de formations nous disent ou plus précisément nous disaient   travailler en maillage étroit avec les clubs périphériques.

Est ce que le LOU travaille avec les clubs d’Ecully, de Rilleux … ?

Dans le même ordre d’idée, il serait bien qu’une charte dont un des articles soit consacré à ce partenariat, soit signée entre ces cinq clubs et la Métropole. Cela irait dans une politique sportive plus globale et structurante.

Sur la formation sportive et professionnelle, le suivi médical doit être exemplaire : cet axe nous semble être bien pris en compte, plus particulièrement par l’ASVEL ou le suivi est plus régulier.

Sur l’avenir des jeunes en échecs sportifs, nous insistons pour que la formation scolaire voir universitaire soit adapté à une reconversion  possible.

Enfin sur la communication et les événementiels misent en place par ces cinq clubs nous aimerions que la Métropole y soit associée.

Nous voterons ces cinq rapports parce que les montants sont reconduits à l’identique par rapport à l’année  dernière même avec une diminution pour l’OL.

Nous serons vigilants sur le centre de formation de ce club pour l’année prochaine avec le nouveau stade. Par contre, nous nous abstiendrons si la commission d’audit n’est pas remis en place, car nous considérons que notre vote de cette année manque de fondement sur des bases analysables .

Je vous remercie.

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube