denis-broliquierMonsieur le Président,

Comme prévu par la loi dite Macron, notre conseil doit donner un avis sur les dérogations exceptionnelles accordées par les communes à l’interdiction du travail le dimanche.

Au-delà du débat de fond sur le travail le dimanche, une telle décision est lourde de conséquences en termes de services publics.

Plus d’ouverture le dimanche implique plus de services tels que la propreté, le transport en commun, la sécurité, la garde d’enfants pour les parents qui travaillent…

Concrètement, avez-vous anticipé ce besoin supplémentaire au niveau de la Métropole ? Prenons comme exemple le SYTRAL : a-t-il été prévu des adaptations de l’offre de transport en fonction des zones ouvertes les dimanches ? Si oui, pouvez-vous nous indiquer le budget supplémentaire du SYTRAL engendré par ces changements ?

Ces questions se poseront encore plus fortement avec la mise en place prochaine des zones touristiques internationales. Monsieur le Président, pouvez-vous nous indiquer si cette question des services publics est abordée dans sa globalité lors de l’étude d’impact préalable ?

Je vous remercie

Denis Broliquier

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube