Cette délibération présente les modalités de fin de délégation de gestion du parking du Centre Commercial de la Part-Dieu par Lyon Parc Auto. En effet, ce parking de 3 000 places, dont 817 abonnés doit faire l’objet d’une restructuration lourde sur une longue période.

Après une présentation – non prévu – du projet avant la mise en débat,
Laurence Croizier est intervenue inquiète de voir réduire le nombre de places de stationnement disponible dans le 3e et le 6e arrondissement, mais agréablement surprise par la qualité du projet présenté pour le future aménagement du Centre Commercial la Part Dieu.


Intervention initialement prévue

Monsieur le Président,

Dans cette délibération, vous nous proposez les modalités de fin de délégation de gestion du parking du Centre Commercial de la Part-Dieu par Lyon Parc Auto. En effet, ce parking de 3 000 places, dont 817 abonnés doit faire l’objet d’une restructuration lourde.

Notre question est très simple : comment gérez-vous la question des parcs-relais dans ce secteur ? Sachant qu’en même temps, vous supprimez 483 places sur les 698 existantes du parking Villette au profit des loueurs, soit plus de la moitié des places disponibles.

Il est important de noter que le parking du centre commercial n’est pas utilisé que par les clients du centre : nombre de voyageurs SNCF, de salariés du centre et des entreprises aux alentours, et d’habitants du 6ème –dont vous avez supprimé bon nombre de places de stationnement résidentiel – l’utilisent quotidiennement…

Quelle alternative proposez-vous à ces suppressions de place ? En sachant que le rayonnement du centre commercial est régional et que tous les clients ne viennent pas en transports en commun…

La programmation de ce chantier, concomitamment à celui de Villette, et dans une moindre mesure aux travaux du C3, ne nous semble absolument pas  la plus adéquate !

Petite remarque supplémentaire : vous auriez pu attendre la fin des soldes d’hivers, période fondamentale pour le développement économique des commerces du centre commercial, mais également de proximité…

Nous vous remercions donc de nous indiquer précisément les simulations de report qui ont dû être examinées et les mesures d’accompagnement pour les lyonnais.

Je vous remercie,

Laurence Croizier

Source photo: lpa.fr

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube