Le pôle d’échanges multimodal (PEM) de Lyon Part-Dieu fait l’objet fait l’objet d’un grand projet partenarial, inscrit au contrat de plan Etat-Région (CPER) 2015-2020 et dans la déclinaison métropolitaine du contrat de plan. Les travaux prévu auront pour objectifs d’améliorer la gare et le pôle d’échanges.

Ces travaux majeurs vont aboutir à la suppression provisoire de 23% des trains arrivant en gare de Part-Dieu en 2019, c’est inévitable.  Christophe Geourjon intervient pour demander à Gerard Collomb les mesures d’accompagnement prévues. Au delà Christophe Geourjon demande des informations sur les projets visant à reconfigurer le noeud ferroviaire Lyonnais.

 

Monsieur le Président,

Le développement du pôle d’échange multimodal (PEM) de Lyon Part-Dieu est un enjeu fort pour notre territoire. Au-delà, il a un impact national et international, car il constitue le cœur du nœud ferroviaire Lyon.

Pour mémoire, les objectifs de ce projet sont :

  • le desserrement, la désaturation et l’augmentation de la capacité de la gare et du pôle d’échanges
  • le renforcement des intermodalités pour fluidifier et faciliter les échanges entre chaque mode, et ainsi conforter la fonction d’hub métropolitain, régional, national et européen,
  • l’amélioration du service aux voyageurs et une meilleure intégration de la gare dans le quartier.

Les élus UDI soutiennent ces objectifs et ce projet.

Nous avons cependant 2 interrogations :

  1. Les travaux qui vont se dérouler au niveau de la gare de Lyon Part-Dieu, y compris ceux concernant la voie L, vont nécessiter une réduction importante du trafic  dès décembre 2018 et pour une durée d’un an. D’après les informations en notre possession, plus de 20% des TER desservant aujourd’hui Part-Dieu seraient supprimés. Monsieur le Président, confirmez-vous cette information ? Dans l’affirmative, pouvez-vous nous indiquer quelles sont les mesures de substitution envisagées pour permettre aux grands lyonnais de rejoindre chaque matin leur lieu de travail ? Avez-vous prévu un renforcement de certaines lignes de transport urbain pour relier les gares de délestages au quartier de la Part-Dieu ? Certains de ces trains seront-ils remplacés par des cars ? Si oui, où ces cars arriveront-ils ? Où en sont les discussions avec la Région sur cette question majeure ?
  1. Il y a 5 ans de cela, vous nous parliez très régulièrement de votre projet de gare souterraine pour augmenter la capacité de la gare de la Part-Dieu et ainsi régler le problème de saturation du nœud ferroviaire Lyonnais. Aujourd’hui, vous êtes beaucoup plus discret. Comme vous le savez, les élus UDI restent favorables à une montée en puissance de la gare de Lyon-Saint Exupéry plutôt qu’au doublement de la capacité de Part-Dieu qui risque d’aboutir à l’engorgement du quartier. Pouvez-vous indiquer au conseil où en est ce grand projet ?

Je vous remercie

Christophe Geourjon

 

N° 2016-1605 : Lyon 3° – Pôle d’échanges multimodal (PEM) Lyon Part-Dieu – Convention de finance- ment des études relatives à la phase projet de la première tranche de travaux avec l’Etat, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF Réseau, SNCF gares & connexions et la SPL Lyon Part-Dieu – Individualisation complémentaire d’autorisation de programme – Demande de subvention d’équipement

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube