Quelle stratégie pour devenir une métropole européenne ?

C’est un constat : Métropole manque d’institutions internationales ou européennes ou de nouvelles grandes sociétés internationales. 

Marc Augoyard s’interroge : quel parti du Brexit notre métropole, qui a le deuxième centre d’affaires de France, veut-elle prendre ? Quelle est notre stratégie ? Tout doit-il être offert à Paris ?

Intervention de Marc Augoyard

Monsieur le Président,

Le Centre international de recherche contre le cancer est une institution majeure dans le domaine et c’est une chance pour notre métropole que de l’accueillir.

Toutefois, cette délibération est l’occasion de s’interroger sur la présence – trop faible – d’autres institutions internationales ou de nouveaux sièges de grandes compagnies internationales dans notre métropole. Et plus particulièrement de marquer notre inquiétude sur les risques annoncés de départ d’Euronews. Lyon ne peut pas se permettre le luxe de voir l’une de ses vitrines la quitter.

Je me souviens qu’au mandat précédent, il avait fallu la mobilisation des élus de cette assemblée, des toques blanches, des milieux économiques pour pousser votre prédécesseur et qu’il commence à envisager tout l’intérêt d’une cité internationale de la gastronomie à Lyon. Il avait failli manquer l’occasion immanquable pour la ville de Paul Bocuse, de la Mère Brazier et de Rabelais.

On se souvient de l’échec de la candidature de notre métropole pour accueillir l’agence européenne du médicament qui doit quitter Londres. Mais, au-delà des organismes européens, quel parti du Brexit notre métropole, qui a le deuxième centre d’affaires de France, veut-elle prendre ? Quelle est notre stratégie ? Tout doit-il être offert à Paris ?

Si l’on veut se qualifier de métropole européenne, ce que nous souhaitons tous, nous devons attirer des sièges d’institutions internationales ou européennes ou de nouvelles grandes sociétés internationales. C’est inévitable. 

Je vous remercie,

Marc Augoyard


Dossier 2018-3160 : Construction du nouveau siège du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) – Avenant n° 1 à la convention de fonds de concours entre la Métropole de Lyon et la Ville de Lyon

Conseil du 10 décembre

Intervention de Marc Augoyard