Après avoir adressé 2 courriers adressés à Madame la Présidente du SYTRAL ainsi qu’à Monsieur le Président de la Métropole de Lyon, demandant le report du vote Plan de Déplacement Urbain PDU (qui a eu lieu le vendredi 9 décembre) et la mise au débat au sein du conseil métropolitain sur le projet de PDU avant son adoption par le SYTRAL.

Christophe Geourjon confirme ses propos par une question orale lors du Conseil de la Métropole du 12 décembre, en demandant directement à Mr le Président de la Métropole et aux autres groupes politiques la mise en débat du PDU.

Question Orale

La problématique des déplacements est une priorité pour l’ensemble des citoyens et en particulier des Grand Lyonnais. Cette priorité est particulièrement ressentie actuellement alors que nous subissons depuis plus de 10 jours un nouvel épisode de pollution atmosphérique.

La Métropole de Lyon investit massivement dans cette politique puisqu’elle verse annuellement au SYTRAL une subvention très importante (139 millions d’euros en 2017). Cette subvention représente plus de 15% du budget du SYTRAL et constitue une des principales dépenses opérationnelles, hors  personnel, du Grand Lyon.

Aujourd’hui, une politique de déplacement doit d’être multimodale (véhicule personnel, autopartage, covoiturage, transports en commun, vélo, marche à pied) et portée de manière cohérente via le PDU. Elle ne peut donc être décidée par le seul SYTRAL sans lien fort et étroit avec la Métropole de Lyon (élaboration du PDU, choix des investissements, extension des horaires du réseau, hausse des tarifs, gratuité des transports en commun lors des pics de pollution, parcs-relais, déclassement de l’A6/A7). Dans  la déclinaison par secteur géographique du PDU nous pouvons lire pour le secteur centre « Devenir de la partie urbaine de l’A6/A7 ». Pas un mot pour les secteurs Nord et Ouest, quid du déclassement de l’A6/A7 dans les secteurs de Limonest/Ecully ou au niveau de Pierre-Bénite? Autre illustration pour le secteur Est cette fois, ou les liaisons transports en communs avec Saint Exupéry sont les grandes oubliées.

Les élus UDI demandent que le projet de PDU fasse l’objet d’un débat au sein du conseil Métropolitain avant son adoption par le SYTRAL. Au-delà, nous renouvelons notre demande que le SYTRAL présente annuellement, lors d’un conseil communautaire, un rapport d’activité et d’orientation.

La transparence démocratique et budgétaire est un impératif au regard de nos citoyens. C’est aussi un gage d’efficacité.

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube