Projet phare de la Métropole de Lyon, l’opération Part-Dieu rentre dans la stratégie d’attractivité à l’échelle nationale et européenne de notre territoire. 

Pour en savoir plus sur ce projet, nous vous invitons à visiter le site internet dédié à ce beau projet d’avenir. 

Les délibérations présentés au conseil de la Métropole de ce lundi 10 avril 2017 concernent l’approbation du Bilan de la mise à disposition au public de l’étude d’impact mise à jour, de l’avenant n°1 du contrat de concession avec la SPL Part Dieu et l’approbation du Programme des équipements publics définitifs.

 

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Mon intervention concerne l’ensemble des 3 dossiers et vous présentera nos différents votes.

Ces 3 délibérations concernent le projet Part Dieu, en nous proposant l’approbation du Bilan de la mise à disposition au public de l’étude d’impact mise à jour, de l’avenant n°1 du contrat de concession avec la SPL Part Dieu et l’approbation du Programme des équipements publics définitifs.

Quelles remarques pouvons-nous porter sur ce projet ?

Je vous propose d’évacuer dès à présent les remarques parfois sarcastiques que vous pourriez nous faire :

    • Oui, notre groupe a compris les enjeux du PEM et la saturation de la gare.
    • Oui, nous  sommes favorables à la rénovation des abords de la gare pour la qualité de vie des habitants
    • Oui, nous sommes favorables à réaliser un « quartier à vivre ».
    • Oui, la remise à niveau des circulations piétonnes et les évolutions en mobilité « douce » qui en découlent sont de bons objectifs.

Mais le compte n’y est pas :

    • Nous ne sommes toujours pas convaincus par le plan de circulation et donc inquiets des conséquences de bruit et de qualité d’air qui en découleront. Par exemple de la mise à une voie de la rue Pompidou.
    • Une Métropole équilibrée, c’est une Métropole où les déplacements sont aisés : Où est la vision « mobilité de la Part-Dieu »? Où est le schéma global de transports en commun : Le T4 et la ligne B verront leur capacité augmenter de 30 %, mais les liaisons est/ouest ne pourront augmenter avec le C3 que vous avez maintenu en trolley.
    • Les 2500 logements supplémentaires que vous envisagez ne rendent pas ce quartier « à vivre » : l’extension de 2 groupes scolaires plutôt que la création d’un groupe scolaire sur le quartier (quid d’ailleurs des collèges, même si vous nous dites qu’il y a de la place dans le 3ème et le 7ème).
    • Les besoins en crèche supplémentaire dépassent ce qui est prévu, il n’y a pas de locaux associatifs, culturels ou sportifs qui accompagnent soit les nouveaux salariés de Part Dieu soit les habitants.

Vous jouez habilement de la casquette Métropole puis de celle de la Ville sur ces sujets : Mr BOYRON indique que des locaux peuvent être retenus par la Ville de Lyon dans les programmes immobiliers mais la Ville n’y met aucun budget…

Comme à Bellecombe, dans les nombreux programmes immobiliers, dont celui des ex blanchisseries…

Par ailleurs, vous qui en d’autres lieux prônez la transparence et la politique différente, vous n’appliquez pas ici ces beaux principes.(

Alors, on devient suspicieux et c’est la délibération concernant l’avenant n° 1 à la SPL que nous souhaitons pointer :

Le bilan de la ZAC que vous nous proposez est en augmentation de 44 M€ soit presque 10% en 1 an. Et nous ne sommes qu’au début du programme…

Sauf erreur de notre part, la majorité de cette somme vient de ce que vous appelez « l’opération immobilière de Vinci Immobilier Entreprises ».

Plus particulièrement, nous comprenons de la lecture de cette délibération que vous offririez à Vinci la possibilité de construire, de gré à gré, via la SPL, le parking sous la place Béraudier.
Pour une raison certainement nouvelle, ce beau parking prévu sous la place Béraudier, semble désormais se situer en partie sous la tour Vinci. (la tour Two Lyon dont les ambitions sont d’ailleurs revues à la baisse…).

Ce marché qui serait réalisé par Vinci, hors appel d’offres donc, doit certainement s’expliquer pour des raisons techniques ? !

Dans la brillante présentation de Ludovic BOYRON, toutefois, nul mot sur cette affaire…

Nous vous demandons donc en cette séance de nous présenter :

    • Les raisons techniques qui ont conduit à cette décision et le bilan financier précis qui en découle.
    • Qui sera le gestionnaire de cet ouvrage : au point où l’on en est, du coup, vous l’avez peut-être déjà choisi, sur quel critère ?
    • Y a–t-il des places réservées à des entreprises – Vinci par exemple ( ?) – puisqu’il doit forcément y voir des places pour les hôtels et commerces.
    • Y a –t-il d’autres places réservées (on en revient toujours au même : ne pas afficher que les entreprises demandent tout de même des parkings : exemple le parking des Brotteaux où vous avez transformé un parking public en semi-privé, où les listes d’attente s’allongent pour les habitants alors que les places réservées aux entreprises sont majoritaires.)

Monsieur le Président, lors de la séance du 27 juin 2016, vous avez demandé à ce que notre Conseil délègue à la commission permanente  l’approbation de l’ensemble des  conventions de participation avec les constructeurs intervenants dans le périmètre de la ZAC Part Dieu ouest.

Au vu des interrogations que cette délibération avait suscitées, même à votre endroit aviez-vous confessé, vous vous êtes engagé en juin dernier a ce que l’ensemble des délibérations qui ont été prises par la Commission permanente fasse l’objet 3 fois par an d’un compte rendu exhaustif.

Nous ne sommes qu’en avril, effectivement, mais je ne suis pas certaine qu’il reste 3 séances…

Quand allez vous tenir votre engagement puisque les passages en commission permanente posent question, comme l’a d’ailleurs indiqué Madame Perrin Gilbert en début de séance ?

L’exemple de la construction du parking de la place Béraudier qui serait attribué à Vinci nous donne un mauvais goût -à tout le moins -d’inutilité de notre assemblée…

En fait, Monsieur le Président, sur des projets ou des sujets sur lesquels les différents groupes pourraient être d’accord, vous nous « by passez ». Vous qui prônez ailleurs l’équilibre gauche droite, le non-sectarisme, la participation…

Enfin, dernière question, parce que la Part Dieu est un « morceau de Ville », notre groupe souhaite savoir pourquoi le dossier du PLUh n’est toujours pas présenté à notre Conseil.

Ce retard de plus de 6 mois pose des difficultés à  chaque commune. 
Monsieur le Président, étant entendu que l’ensemble des questions sans réponse posées par les différents groupes pourrait faire l’objet d’une délibération à part entière, compte tenu de leur nombre, je me permets de vous résumer nos questions :

    • La concertation n’a pas apporté de réponses convaincantes sur le mieux vivre à la Part Dieu.
    • Le parking Vinci…ou pas
    • La date de présentation des conventions financières passées par la SPL .
    • Le PLU-h

Le groupe UDI et apparentés votera contre la délibération proposant l’avenant n°1 au contrat de concession de la SPL et s’abstiendra sur les 2 autres délibérations .

Je vous remercie

Laurence Croizier

 


Dossier n°2017-1913 à 1915 : Lyon 3° – Opération Lyon Part-Dieu – Zone d’aménagement concerté (ZAC) Part-Dieu Ouest
Intervention de Laurence Croizier


Crédits photo :

  • Perspective de la future place Béraudier © l’AUC
  • Métropole de Lyon
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube