CGe - copieChristophe Geourjon a souhaité lors du conseil métropolitain, dénoncer la décision modificatrice sur le budget primitif de l’année 2015. En effet, les recettes sont en hausses grâce aux recettes fiscales, alors que des investissement sont encore en attentes… 

Monsieur le Président,

Lors de la présentation du budget primitif et des différentes taxes applicables en 2015, lors du conseil Métropolitain du 26 janvier, vous nous avez expliqué que l’augmentation de l’impôt était indispensable pour que la métropole puisse continuer à investir. Or, aujourd’hui la décision modificatrice budgétaire nous indique 60,7 millions d’euros de recettes supplémentaires, dont 47,1 millions provenant de recettes fiscales.

Nous avons ici la démonstration que nous avions raison en janvier 2015. Période à laquelle nous dénoncions votre stratagème de communication consistant à noircir à dessein la situation financière de la Métropole pour tenter de justifier la hausse de la fiscalité.

Nous avons ici la démonstration que cette hausse n’était pas indispensable et qu’un plan d’économie réfléchi et stratégique aurait permis d’éviter cette inflation fiscale qui touche tous les foyers et toutes les entreprises de notre métropole.

Dans le même temps et en contradiction avec vos prévisions de janvier, cette décision modificatrice fait paraître une baisse de 52,1 millions d’euros de dépenses d’investissement. Oui, Monsieur le Président, la Métropole est en retard dans ses investissements. Et ce alors même que vous avez pris votre temps pour nous présenter votre Plan Pluriannuel des Investissements. Ce fameux PPI que nous avons attendu 18 mois. Ce fameux PPI que les entreprises ont attendues 18 mois après votre re-élection. Aujourd’hui le PPI a été voté, mais les investissements n’ont toujours pas redémarré.

Pour les entreprises, c’est la double peine : une hausse de la fiscalité et peu d’investissements de la part du Grand Lyon. Pour les citoyens une fiscalité en hausse, mais pas de nouveaux services.

Les élus du groupe UDI voteront contre cette décision modificative.

Je vous remercie

Christophe Geourjon

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube