L.CroizierMonsieur le Président, Mes chers collègues,

 

 

Cette délibération propose la révision de différents tarifs, dont celui des prestations du tout nouveau service des Parcs et Jardins de la Métropole.

Dans le numéro de novembre 2014 du journal Côté Cour/ Coté Jardin, magazine des agents du Grand Lyon, le dossier central nous présente la création de cette direction « parcs et jardins » au sein de la direction de la propreté de la Métropole. Cette direction est composée des agents responsables de la gestion des parcs de Parilly et de Lacroix Laval au conseil général. Cet article indique toutes les bonnes raisons de cette intégration par la similitude des métiers d’exploitation, des enjeux et échanges de pratique et de la cohérence des actions.

Ces 2 parcs totalisent à eux seuls une fréquentation d’environ 2.3 millions de visiteurs par an.

Depuis des années, la Mairie du 6ème et notre groupe, vous interrogeons sur le transfert du Parc de la Tête d’Or, au Grand Lyon  puis à la Métropole, parc dont la fréquentation atteint les 3 millions de visiteurs et dont la superficie est à peu près celle du parc de Lacroix-Laval.

Vous avez tour à tour ignoré, caricaturé ou moqué cette proposition. A aucun moment nous n’imaginions  soustraire  la Ville de Lyon de ses engagements financiers sur ce Parc, mais bel et bien d’arriver d’une part à y réaliser les investissements suffisants au regard des visiteurs de l’ensemble de la région mais aussi d’optimiser ainsi le fonctionnement des services par une mutualisation évidente des compétences.

Mais vous n’avez jamais souhaité aborder le périmètre des compétences dans la construction de cette métropole. Et pourtant, si les services ont réalisé un travail important, salué par tous pour la création de notre Métropole, n’était ce pas le travail des élus que de se poser ces questions, de se  donner des objectifs, de prendre du recul par rapport à une simple juxtaposition des directions ?

Dans ce cas précis du rattachement du Parc de la Tête d’Or à la direction Parcs et Jardins créée pour la Métropole,  la recherche de la mutualisation des Services était une évidence structurelle, opérationnelle et financière.

Vous aviez pourtant la main sur les 2 collectivités …

Notre groupe souhaite vivement que dès 2015 cette mutualisation soit enfin à l’ordre du jour.

Sinon, ce sera  pour plus tard, peut être ! Après tout, pourquoi vouloir se presser : augmentons les impôts, nous déciderons après ce que nous en ferons …

Je vous remercie.

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube