Vallon des hôpitaux : et pourquoi pas un meilleur maillage du territoire grâce aux transports en commun ?

Le projet du Vallon des hôpitaux est une opportunité de développement pour la ville de Saint-Genis-Laval et du maillage du territoire via l’arrivée en 2023 du métro.

Mais, ne serait-il donc pas plus pertinent de profiter de l’arrivée du métro aux Hôpitaux pour privilégier le rabattement vers le métro via des Bus TCL ou des cars du Rhône qui pourraient emprunter une voirie en site propre TC ?

L’amélioration significative du réseau de bus et de liens avec les gares du territoire est en effet essentielle pour capter les voitures avant qu’elles ne rentrent dans l’agglomération.

Intervention de Marylène Millet

Monsieur le Président, chers collègues,

Le projet du Vallon des hôpitaux est une opportunité de développement pour la ville de Saint-Genis-Laval et du maillage du territoire via l’arrivée en 2023 du métro.
J’ai toutefois quelques interrogations sur la voirie prévue qui traverserait le futur écoquartier à savoir le prolongement de Gadagne.

En assurant le transit automobile au sein de l’éco-quartier du Vallon des Hôpitaux la voirie ainsi créée risque de devenir un shunt (très pratique au début) qui drainera le trafic des communes de Chaponost, Brindas, Vaugneray, et une partie de Francheville cherchant à accéder au métro.

Déjà chacun peut constater sur de nombreuses communes que chaque voirie, même de petite importance est prise d’assaut par les voitures grâce au développement des applications favorisant le « traboulage » des véhicules. 

Ne serait-il donc pas plus pertinent de profiter de l’arrivée du métro aux Hôpitaux pour privilégier le rabattement vers le métro via des Bus TCL ou des cars du Rhône qui pourraient emprunter une voirie en site propre TC ? Ne peut-on pas envisager que lorsqu’on conçoit une nouvelle voirie celle-ci soit conçue en lien avec le développement durable ? L’avenue traversante au Vallon des hôpitaux pourrait ainsi avoir un accès automobile uniquement pour la desserte de l’écoquartier et un site propre TC , ainsi qu’une piste cyclable bidirectionnelle , des trottoirs pour favoriser l’accès piéton . 

Une véritable opportunité d’inscrire le métro à Saint-Genis-Laval au sein d’un maillage en voies alternatives à la voiture. Ce qui fait le lien avec d’autres projets de mobilité métropolitains notamment le maillage du territoire de la Métropole via le développement du ferroviaire au sein du Réseau Express Métropolitain cher à mon collègue Christophe Geourjon.

Un lien intéressant avec le territoire de Saint-Genis-Laval est également proposé sur le territoire de Brignais avec le Réseau de Mobilités Sud proposé par le Maire de Grigny, Xavier Odo : en favorisant des bus à Haut Niveau de Service depuis les Monts du Lyonnais, on pourrait arrêter beaucoup de voitures avant qu’elles ne rentrent dans l’agglomération.

L’amélioration significative du réseau de bus et de liens avec les gares du territoire est en effet essentielle pour capter les voitures avant qu’elles ne rentrent dans l’agglomération. 

Sinon la voirie réalisée risque de favoriser les bouchons comme dans certaines communes voisines où les bus sont bloqués dans la circulation avant d’arriver sur les voies dédiées.

Je vous remercie.

Marylène Millet


Conseil du lundi 4 novembre 2019

Dossier n°2019-3905 – urbanisme, habitat, logement et politique de la ville – Saint-Genis-Laval – Zone d’aménagement concerté (ZAC) du Vallon des hôpitaux – Procédure de demande d’autorisation environnementale – Lancement de la mission de maîtrise d’oeuvre des espaces publics de l’opération et acquisition des fonciers nécessaires à la réalisation de l’opération d’aménagement – Individualisation partielle d’autorisation d’engagement 

Intervention de Marylène Millet